Anne-Elisabeth MOLZA

14:00 - ETUDE IN SILICO DES COMPLEXES MACROMOLÉCULAIRES

Etude in silico des complexes macromoléculaires impliquant l'actine filamenteuse, la nNOS, le domaine central de la dystrophine et les phospholipides membranaires

Anne-Elisabeth MOLZA - équipe de Jean-François Hubert

ABSTRACT:

La dystrophine est une grande protéine qui permet au muscle squelettique de résister aux stress de la contraction par son association aux phospholipides membranaires ainsi qu'à des protéines du cytosquelette ou du sarcolemme. L'absence ou la mutation de la dystrophine entraînent des myopathies, maladies génétiques qui conduisent les patients à une mort prématurée. La méthode multi-échelle développée dans cette thèse a permis de pallier au manque d'informations structurales sur cette protéine filamenteuse. Des modèles atomiques de fragments de son domaine central ont été obtenus sous contraintes expérimentales (SAXS) et des complexes théoriques de la dystrophine associée à ses principaux partenaires ont également été proposés et validés. Ces données pourront permettre d'optimiser les stratégies thérapeutiques actuellement en phase de test pour le traitement des myopathies.

JURY:

Le jury sera composé de : Nathalie COLLOC'H  -  Catherine ETCHEBEST  -  France PIETRI-ROUXEL  -  Bernard OFFMANN  -  Denis CHRETIEN  -  Christian DELAMARCHE  -  Chantal PREVOST  -  Olivier DELALANDE (Co-directeur de thèse)  -  Elisabeth LE RUMEUR (Directrice de thèse )

 

>> Jeudi 24 Septembre à 14h00 - Amphi B (bâtiment 2 / Campus Santé de Villejean)

Types