Edouard CADIEU

Informations

Soutien à la recherche

Équipe de Catherine ANDRÉ

02 23 23 44 84

Campus de Villejean / Bâtiment 4 / Pièce 219/2

Responsabilités partagées

  • Adjoint du responsable de la plateforme séquençage Sanger
  • Installation de nouveaux logiciels et des postes des nouveaux arrivants, sauvegarde informatique.

En quelques mots

J’ai tout d’abord participé en tant qu’ingénieur d’étude au sein de l’équipe « Génétique du chien » sous la direction du Pr. Francis Galibert à la cartographie de 10 000 gènes sur le génome canin par la technique des hybrides d’irradiation. J’ai contribué au développement et à la validation du panel, puis au génotypage des 10 000 gènes.

J’ai ensuite rejoins le laboratoire du Dr. Elaine Ostrander au NHGRI (NIH, Bethesda, USA) pour y effectuer ma thèse. Je me suis intéressé à 2 sujets particuliers. Le premier portait sur l’identification de loci impliqués dans le sarcome histiocytaire chez le bouvier bernois en effectuant des analyses d’association (GWAS) à l’aide de données de puces SNP. Le deuxième concernant la diversité du pelage canin en utilisant les données du projet « CanMap » représentant le génotypage de 800 individus sur 80 races. J’ai ainsi identifié 3 gènes principaux et leurs mutations responsables par leurs différentes combinaisons de la diversité du pelage canin.

Depuis 2009, j’ai rejoins l’équipe du Dr Catherine André, en tant qu’ingénieur de recherche. J’étudie spécifiquement les mélanomes canins. En effet le modèle chien est intéressant dans les projets d’oncologie comparative afin de mieux comprendre les mécanismes moléculaires en cause dans les mélanomes humains. Un des objectifs de cette étude est de caractériser les différents sous-types de mélanome canin sur les plans épidémiologique, clinique et histopathologique. Un deuxième objectif est d’identifier les gènes de prédisposition par le génotypage de cohortes de chiens atteints et de chiens sains, en analysant les données par race et par sous-type de mélanomes. Enfin ce projet s’intéresse à l’identification des altérations somatiques et des voies métaboliques impliquées dans la progression tumorale par les analyses transcriptomiques, et de séquençage des ADN de tumeurs.

 

Souscrire à notre Newsletter