Hélène BOUVRAIS

Informations

Chercheur·e

Équipe de Jacques PECREAUX

02 23 23 40 08

Campus de Villejean / Bâtiment 4 / Pièce 331

En quelques mots

Après un doctorat en Biophysique en 2011 réalisé dans le cadre d’une co-tutelle entre le laboratoire danois « MEMPHYS : Center for Biomembrane Physics » et l’université de Rennes 1, et supervisé par John Hjort Ipsen et Philippe Méléard, j’ai réalisé un premier post-doctorat entre deux laboratoires danois, « MEMPHYS : Center for Biomembrane Physics » et le Département de « Bioscience et Ecologie Terrestre » (Silkeborg), pendant lesquels je me suis intéressée à l’étude des propriétés mécaniques membranaires de vésicules géantes : soit avec de simples bicouches lipidiques et comprendre comment celles-ci sont affectées en présence de différentes molécules (e.g. fluorophores, sels de sodium, magainine, pompe à sodium et potassium, …), soit avec des vésicules géantes reconstituées à partir d’extraits membranaires pour étudier comment la rigidité de ces membranes réagit face à différents stress (température, présence d’éthanol,…).

En 2012, j’ai rejoint le laboratoire de Jacques Pécréaux à l’IGDR dans le cadre d’un post-doctorat, durant lequel j’ai porté mon intérêt sur la division asymétrique de l’embryon C. elegans, et plus précisément sur la robustesse du positionnement du fuseau mitotique par une approche de biophysique cellulaire. J’ai ensuite été recrutée comme chargée de recherche au CNRS en 2015 et je poursuis mon projet de recherche dans l’équipe de J. Pécréaux pour comprendre comment la régulation de la mécanique et de la dynamique des microtubules conduit à une robustesse de la division cellulaire. Pour cela, j’utilise des outils pointus en analyse d’images et de données, ainsi que la microscopie de fluorescence et des techniques de biologie moléculaire et cellulaire.

Publications majeures

  • H. Bouvrais, L. Chesneau, S. Pastezeur, M. Delattre, J. Pécréaux, “Microtubule Feedback and LET-99-Dependent Control of Pulling Forces Ensure Robust Spindle Position”, Biophysical Journal, 115(11), 2189-2205, 2018.

    M. Holmstrup, H. Bouvrais, P. Westh, C. Wang, S. Slotsbo, D. Waagner, K. Enggrob, J.H. Ipsen, “Lipophilic contaminants influence cold tolerance of invertebrates through changes in cell membrane fluidity”, Environ. Sci. Technol., 48(16): 9797–9803, 2014.

    H. Bouvrais, L. Duelund, J.H. Ipsen, “Buffers affect the bending rigidity of model lipid membranes”, Langmuir, 30(1): 13-16, 2014.

    H. Bouvrais, P. Westh, M. Holmstrup, J.H. Ipsen, “Analysis of the shape fluctuations of reconstituted membranes using GUVs made from lipid extracts of invertebrates”, Biology Open, 2:373-378, 2013.

    H. Bouvrais, F. Cornelius, J.H. Ipsen, O.G. Mouritsen, “Intrinsic reaction-cycle time scale of Na+,K+-ATPase manifests itself in the lipidprotein interactions of nonequilibrium membranes”, PNAS, 109(45): 18442-18446, 2012.

    H. Bouvrais, T. Pott, L.A. Bagatolli, J.H. Ipsen, P. Méléard, “Impact of membrane-anchored fluorescent probes on the mechanical properties of lipid bilayers”, Biophys. Biochim. Acta, 1798(7): 1333-1337, 2010.

    H. Bouvrais, P. Méléard, T. Pott, K.J. Jensen, J. Brask, J.H. Ipsen, “Softening of POPC membranes by magainin”, Biophysical chemistry, 137: 7-12, 2008.

    T. Pott, H. Bouvrais, P. Méléard, “Giant unilamellar vesicle formation under physiologically relevant conditions”, Chem. Phys. Lip., 154 : 115-119, 2008.

Souscrire à notre Newsletter