Gaêlle Marteil

Étude des mécanismes de régulation de l'entrée et de la sortie de phase M dans les ovocytes de Xenopus laevis

Résumé:
Notre équipe de recherche s'intéresse à la régulation de la phase M en utilisant Xenopus laevis comme organisme modèle. Concernant l'entrée en phase M, mes travaux ont démontré que la protéine EP45 pour « Estrogen regulated protein 45 kDa » possède la capacité d'améliorer la maturation ovocytaire. L'analyse de l'expression d'EP45 a également mis en évidence que cette protéine est synthétisée dans le foie, sécrétée dans le sang et ensuite incorporée dans les ovocytes. Mon second projet fut d'identifier les protéines interagissant avec le MPF, facteur clé de la progression en phase. Pour cela, j'ai utilisé deux approches afin de co-précipiter CDK1, sous-unité catalytique du MPF, suivies d'une analyse par SDS-PAGE et spectrométrie de masse. Cette étude a mis en évidence de nouveaux partenaires potentiels du MPF, tels que la peroxiredoxine-2 et la Calcineurine. Ces résultats permettront d'approfondir les connaissances sur la composition et la régulation du complexe MPF.

Financement:
Ministère

Jury: 5 novembre 2010
Serge Hardy
Patrick Cormier
Daniel Fisher
Evelyn Houliston
Jacek Kubiak (co-directeur de thèse)
Laurent Richgard-Parpaillon (co-directeur de thèse)

 

Souscrire à notre Newsletter