La microscopie de pointe éclaire la résistance tumorale aux anti-cancéreux

Des scientifiques de l'Institut de génétique et développement de Rennes, en collaboration avec des collègues hongrois, ont mobilisé une plateforme de microscopie de l'Université de Rennes 1 pour éclairer les mécanismes de résistance des cellules tumorales à certains traitements. Publications dans Science Advances et Nature Communication (déc. 2020).

Identifier les protéines qui participent aux mécanismes de réparation de l’ADN, c’est la toile de fond des travaux que mènent à l'IGDR Sébastien Huet, maître de conférences à l'Université de Rennes 1 et Rebecca Smith, post-doctorante néo-zélandaise.

En effet, notre ADN, le « plan de construction » de notre corps, subit plus de 100 000 dommages par jour. Des mécanismes cellulaires le réparent en permanence pour maintenir l'intégrité de notre génome et garder nos cellules fonctionnelles.

La suite de l'article est disponible sur le site de l'Université de Rennes 1 : 

https://www.univ-rennes1.fr/actualites/la-microscopie-de-pointe-eclaire-la-resistance-tumorale-aux-anti-cancereux

 

Extrait texte et images - Université de Rennes 1 ©