Soutenance de thèse - William Taylor

 

William Taylor
Sous la direction de : Yann Audic et Agnès Méreau
Equipe Expression Génétique et Développement
 
 

La protéine tumorale p63 (p63) codée par le gène TP63 est un facteur de transcription de la famille de p53. TP63 est essentiel au développement embryonnaire, son absence empêche la mise en place de la peau et s’accompagne de malformations voir d’absence totale des membres supérieurs et de défauts de morphogenèse craniofaciale. Au niveau cellulaire, TP63 est impliqué dans le renouvellement des cellules souches, la différentiation et la prolifération cellulaire, la promotion de la transition épithélio-mésenchymateuse ou bien encore le maintien de l’intégrité de la lignée germinale. Des promoteurs alternatifs et plusieurs événements d’épissage alternatif conduisent à la production d’au moins huit isoformes de p63. Côté C-terminal, on distingue quatre principales isoformes : α, β, γ et δ. L’existence de multiples isoformes est souvent utilisée pour expliquer la complexité des évènements cellulaires dépendant de TP63. TP63 est fréquemment amplifié et/ou surexprimé dans les carcinomes épidermoïdes et nous avons mis en évidence une corrélation négative entre le niveau d’expression des isoformes minoritaires γ et la survie des patients atteints de carcinomes épidermoïdes de la tête et du cou. Par une combinaison d’approches bioinformatique et d’analyses mécanistiques, j’ai pu mettre en évidence qu’une interaction directe entre la protéine de liaison aux ARN PTBP1 et l’ARN pré-messager de TP63 réprime l’utilisation de l’exon terminal γ dans un contexte de lignées cellulaires issues de carcinomes épidermoïdes. L’importance fonctionnelle de cette régulation est supportée par sa conservation des amphibiens à l’homme. Toutefois, les conséquences fonctionnelles d’une modification de l’abondance des isoformes minoritaires de p63 demeure une question en suspens.


Composition du jury :

  • Pr. Marie-Dominique Galibert;
  • Dr Pierre Busson;
  • Dr Reini Fernandez de Luco;
  • Dr Yann Audic